Cryolipolyse

La cryolipolyse utilise le froid pour traiter des bourrelets localisés : des poignées d'amour, la face interne des bras ou des cuisses et le bourrelet abdominal. Le principe repose sur une destruction des cellules graisseuses (les adipocytes) par le froid (environ une heure au niveau de chaque zone) qui induit une mort des cellules et leur évacuation progressive par l'organisme.

 

Réalisation du traitement 

On procède zone par zone: chaque bourrelet est aspiré et congelé pendant environ une heure. On peut traiter deux zones par séance. Le patient peut ressentir un peu de douleur et de tiraillement au début de l'aspiration, qui s'estompent assez vite.
 

Résultats

Les suites immédiates sont un peu désagréables avec une sensation de tiraillement et des picotements superficiels. Le résultat s'évalue à trois mois une fois l'élimination des adipocytes terminée. La silhouette est remodelée et la peau raffermie.

 

Précautions et contre-indications

Les personnes ayant une pathologie liée au froid (urticaire au froid, maladie de Raynaud, cryoglobulinémie), une artérite des membres inférieurs ou d'autres problèmes circulatoires, une hérnie ou une lésion cutanée de la zone à traiter sont exclues de ce type de traitement; une consultation préalable est indispensable.

En cas de surpoids important et global, cette technique n'est pas indiquée.

Par principe de précaution, les femmes enceintes ne sont pas traitées.

 

Effets secondaires 

Une hypoesthésie (diminution de la sensibilité de la zone traitée) est assez fréquente et réversible en quelques minutes. Des sensations de courbatures ou un syndrome pseudo-grippal 48 heures après la séance sont plus rares. Une ecchymose ou très rarement une réaction purpurique peuvent apparaïtre à la fin de la séance; elles se résorbes en quelques jours.